L'histoire de Gilles

Gilles ne parle pas, a des comportements dits « anormaux » le diagnostic posé en 1970 : psychotique.

 

Sa famille a rencontré des difficultés pour trouver des établissements qui acceptent de l’accueillir, et où il se sente bien, qui lui permettent d’évoluer, car enfant il avait des capacités pour apprendre et reproduire.

 

Gilles était toujours ou TROP ou PAS ASSEZ handicapé pour intégrer un établissement.

 

À 16 ans, ses parents ont décidé de le garder avec eux, il a donc vécu jusqu’à l’âge de 40 ans au sein de sa famille sans accompagnement spécialisé.