L’autisme reconnu Grande cause nationale 2012 : l’association Respir Bourgogne satisfaite mais vigilante

label grande cause nationnale

Le label « Grande cause nationale » vient d’être attribué à l’autisme par le Premier ministre (ce trouble envahissant du développement touche entre 350 000 et 600 000 personnes en France et 1 enfant sur 150*).
Cette distinction permet de souligner et encourager la démarche de rassemblement des principales associations œuvrant en matière de prise en charge de l’autisme.


L’attribution de ce label se situe dans la continuité du plan autisme 2008-2010 qui a mobilisé 187 millions d'euros et a d’ores et déjà permis :

  • un renforcement de la connaissance scientifique, des pratiques et des formations des professionnels.
  • une amélioration du diagnostic et de la reconnaissance des besoins des personnes.
  • une promotion et une diversification de l’offre sanitaire et médico-sociale et une expérimentation de nouveaux modèles d’accompagnement.

En faisant de l’autisme la Grande Cause nationale 2012, le Premier ministre souhaite sensibiliser les Français à la nécessité de lutter contre les préjugés qui l’entourent encore trop souvent. Il marque ainsi l’engagement de l’Etat à continuer de renforcer la prise en charge des personnes autistes. Le Premier ministre tient à rendre hommage aux familles qui, par leur action associative ou dans la vie de tous les jours, entourent les autistes et les aident à vivre et à s’insérer dans la société qui doit les accueillir avec générosité.

 

L’association Respir Bourgogne, qui œuvre depuis 2008 pour la reconnaissance de la cause des personnes autistes, est satisfaite de cette annonce. L’année 2012 devra permettre de mieux sensibiliser le grand public sur l’autisme.
Mais Respir Bourgogne - qui a développé un service d’accompagnement à domicile des personnes autistes - reste vigilante et lance aujourd’hui un appel aux acteurs politiques et sociaux de Côte-d’Or et de Bourgogne, pour construire ensemble une réponse adaptée à la prise en charge des personnes autistes, en proposant une alternative aux prises en charges actuelles.

Depuis 2008, l’association Respir Bourgogne a créé un service à la personne innovant, basé sur un accompagnement éducatif à domicile par des éducateurs spécialisés formés aux spécificités de l’autisme. A ce jour, 40 enfants et jeunes adultes autistes bourguignons sont accompagnés par l’association et bénéficient de méthodes éducatives comportementales innovantes encore trop peu répandues en France. Grace à ces méthodes, les personnes vivant avec autisme apprennent à mieux comprendre leur environnement et à s’ouvrir sur le monde.

Aujourd’hui, le service à la personne proposé par l’association Respir Bourgogne est menacé faute de pérennité de son financement. Jusque là possible grâce au soutien de financeurs publics et privés locaux et à une subvention ponctuelle de l’Etat.

Visionnez  le discour du premier minstre à l'assemblée le 20 décembre 2011